Les Examens

Scintigraphie Myocardique




Scintigraphie Myocardique au CIF de Libourne
Scintigraphie Myocardique

En détails

Pour diagnostiquer d'éventuelles maladies coronariennes, la scintigraphie myocardique est un examen performant qui vient compléter le test d'effort.

Elle permet également de détecter un défaut d'irrigation du cœur, de surveiller les suites d'un infarctus ou plus largement le fonctionnement du muscle cardiaque et de sa capacité à se contracter efficacement.

Le principe de l'examen est d'évaluer, au repos puis à l'effort, la qualité de l'irrigation du muscle cardiaque par les artères coronaires, ou « perfusion myocardique ».







Formalités

Les indications

L'examen peut être prescrit dans différentes situations possibles de lésions sur les artères coronaires :




1 /

Symptômes tels que douleurs thoraciques ou essoufflement important

2 /

Pour compléter une épreuve d'effort qui n'a pu être correctement interprétée.

3 /

Avant une opération pour des patients à haut risque cardio-vasculaire avec douleurs thoraciques.

4 /

Suivi de patients cumulant plusieurs facteurs de risques cardio-vasculaires (tabac, diabète…).

5 /

Suivi de patients ayant des antécédents de maladie coronarienne.




Médecine Nucléaire

Comment se déroule l'examen

La scintigraphie myocardique a une durée totale de 3h30 à 4 heures.

Elle comprend une phase au repos et une phase à l'effort.





Injection

Au repos : Une infirmière vous injectera le produit très faiblement radioactif et vous demandera de patienter environ 15 minutes, éventuellement en effectuant quelques pas. Puis une première image du cœur au repos sera prise. Cette acquisition dure 6 minutes et sera suivi d'un temps d'attente.


Épreuve d'effort

À l'effort : Cette phase se déroule en salle d'épreuve d'effort. Votre cœur sera stimulé grâce à une épreuve d'effort sur un vélo, la prise d'un médicament, ou les deux méthodes. Cette préparation est faite sous le contrôle d'un cardiologue et notamment avec électrocardiogramme et prise de tension durant toute l'épreuve. Puis une nouvelle série d'images du cœur à l'effort sera prise durant deux minutes.






Précautions pour l'examen

Précautions

Il est possible que le cardiologue vous recommande de stopper la prise de certains médicaments 24 à 48 heures avant de passer votre scintigraphie.
Dans le cas contraire, prenez votre traitement comme d'habitude.




Interprétation des résultats au Centre d'Imagerie Fonctionnelle de Libourne